Système fondé sur 9 comportements identifiés de la nature humaine qui nous donnent :

9 profils psychologiques, 9 archétypes de personnalités : profil 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 , 8 , 9,

 que l’on connait également sous le nom de :

Sa proposition : En fonction de « l’ambiance », de l’environnement dans lesquels nous avons grandi, en fonction des événements que nous avons vécus et peut- être subis, en fonction de nos expériences qui nous ont prouvées que  -  à défaut d’être pleinement et librement nous-mêmes pour répondre aux attentes de nos parents ou de notre famille  - nous pouvions recevoir une affection compensatoire, nous avons « choisi » une unique direction de « croissance », de relation aux Autres et au Monde.

TEXTE APRES RETIRE DE LA PAGE EN DIFFUSION :

Sa proposition : En fonction de « l’ambiance », de l’environnement dans lesquels nous avons grandi, en fonction des événements que nous avons vécus et peut- être subis, en fonction de nos expériences qui nous ont prouvées que  -  à défaut d’être pleinement et librement nous-mêmes pour répondre aux attentes de nos parents ou de notre famille  - nous pouvions recevoir une affection compensatoire, nous avons « choisi » une unique direction de « croissance », de relation aux Autres et au Monde.

Je suis un paragraphe. Cliquez ici pour ajouter votre propre texte et me modifier. C'est facile.

Pourquoi ? Parce que,  à défaut d’être pleinement et librement nous-mêmes pour répondre aux attentes de nos parents ou de notre famille, nous avons cru qu’elle était, pour nous, la meilleure stratégie pour être aimé, la meilleure stratégie pour notre satisfaction et notre confort personnel.  Pour protéger notre vulnérabilité. Limiter notre sensibilité.

Préserver notre santé physique et notre équilibre psychologique. Pour ne pas, ne plus souffrir. Ne plus connaître l’angoisse de la solitude. Ni la douleur de la « blessure » des découvertes de cruelles « vérités ». Fuir « l’intolérable. » Etre aimé. Voire, pour survivre.

Comme cette stratégie nous a paru la plus « satisfaisante », « efficace », « sécurisante », nous l’avons répétée, jusqu’à ne plus utiliser qu’elle.

Enfermés dans ce scénario nous nous  y sommes identifiés, au détriment de la conscience de notre «  vrai moi  », comme l’appelle Winicott - Carl Jung ou notre «  l’Essence  » pour les psychologues humanistes.  « Essence  » qui contient virtuellement les 9 énergies de base de l’Ennéagramme. Au détriment des autres possibles pour une Evolution en conscience.

A défaut de l’idéal que nous espérions, ainsi s’est dessinée dans toutes ses limites et pensées erronées, notre propre perception de notre environnement, de la Société, du Monde.

Pour nous y adapter le moins douloureusement possible, notre personnalité est devenue un système de protection et de défense. Une carapace dans laquelle notre conscience de notre « vrai moi » s’est endormie.  Car, même si tout être humain est un mélange de caractéristiques d’Essence et d’Ego, au fil du temps, si l’on ne sait pas reconnaître les masques et les pièges du « Je », de notre « moi conditionné », notre « faux moi », notre « fausse personnalité »  - ce dernier prend de plus en plus de place dans notre quotidien.

Nos besoins réels ne sont pas satisfaits. Notre organisme est en état d’alerte permanent.    Sous-tension. Par les schémas automatiques de nos comportements et réactions, par nos fixations, la teneur de nos idées, l’expression de notre sensibilité, de nos sentiments et de nos émotions, par la succession de distorsions cognitives notre vie devient alors - par toutes les limites de notre « Je » : une comédie névrotique. 

Le modèle de l’Ennéagramme décrit :

. 9 « choix »,  9 profils psychologiques,  9 archétypes de personnalités 

. . . .

L’Ennéagramme nous indique le chemin pour ouvrir les 9 portes qui nous permettront de nous reconnecter à notre Essence, de revenir à la Réalité.

L’Ennéagramme nous indique le chemin pour ouvrir les 9 portes qui nous permettront de nous reconnecter à notre Essence, de revenir à la Réalité.

Pour

Pour - enfin ! – agir, réagir, penser, ressentir, vivre en conscience. Délivrés et libérés de nos automatismes sclérosants, de nos filtres et limites de perception.

 

Pour - O Joie ! - accéder et développer nos pleins potentiels, nos dons, nos talents, …, qui nous attendent depuis…toujours !

 

Mais aussi, savoir puiser à la source de nos blessures et traumatismes et y découvrir les ressources insoupçonnées qu’elles peuvent alors nous offrir.

 

Par les Lumières que nous saurons alors accueillir sur notre Tout au sein d’une universelle Unité, l’Ennéagramme éclaire notre démarche philosophique.

Et, au-delà, sachant alors accéder, par nos propres voies enfin ouvertes à d’autres niveaux de conscience, l’Ennéagramme se fait chemin spirituel selon les croyances de chacun.  Ce dernier aspect, particulièrement mis en valeur par le contexte « psycho-spirituel » de sa « renaissance » dans les années 1970, le confirme comme un outil qui ne ressemble à aucun autre.